En septembre, la réforme des collège fait sa rentrée

college-2016

La réforme du collège, présentée le 11 mars 2015 par Najat Vallaud-Belkacem, fait souffler un vent de révolte dans la communauté pédagogique.
Afin que chaque parent puisse comprendre les objectifs et les enjeux de cette réforme, l’Apel Saint-Charles a décidé de partager objectivement des liens présentant la réforme ainsi que l’avis de sympathisants ou de détracteurs.
Le projet s’inscrit dans la poursuite de la refondation de l’Enseignement déjà engagée pour l’école primaire dans la loi 8 juillet 2013. Sans remettre en cause la notion de collège unique, elle vise à mieux assurer l’enseignement des savoirs fondamentaux en combinant les apprentissages théoriques et pratiques, en favorisant les projets interdisciplinaires, et en donnant une plus grande liberté pédagogique aux enseignants.
La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République prévoit que le collège unique soit repensé. Le collège de 2016 devra mieux enseigner les savoirs fondamentaux, former à d’autres compétences et avoir un fonctionnement quotidien assoupli pour s’adapter à la diversité des besoins des élèves.
Cette réforme est porteuse d’un impératif : assurer un même niveau d’exigence pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, par une priorité centrale donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux. Ainsi la réforme du collège concerne simultanément les programmes, les pratiques d’enseignement et l’organisation pédagogique.
Education Nationale, Collège 2016 : tout savoir sur la réforme
La Réforme du Collège 2016 en Clair
Collège 2016, l’infographie de la réforme sur Pinterest
Eduscol, Portail national des professionnels de l’éducation
Pourquoi l’Apel Nationale soutient la réforme ?
L’enseignement catholique favorable à la réforme
La Croix : Tensions au sein des parents d’élèves de l’Enseignement catholique Par Denis Peiron, le 05/10/2015
Jeune et contre, collectif d’étudiants contre la réforme